Stages théâtre juillet tout âge

« La vague » : 3-8 ans de 10h à 11h30 du lundi 10 au jeudi 13 juillet

45 euros les 4 matinées

Animé par la comédienne Juliette Baron

En s’appuyant sur de beaux albums jeunesse, nous ferons un voyage théâtral pleine mer !
Amener les petits participants à faire la découverte de leur propre imaginaire et de leurs modes d’expression par la traversée commune d’un espace fabuleux mis en scène par la comédienne. Au cœur de cette expérience théâtrale, ils vont s’engager dans le jeu à leur tour, déployer leur corps, jouer avec leur voix, traverser l’espace, explorer des sons, des sens, manipuler des éléments de décor, interagir…Sur les traces d’Hokusai, le plus célèbre des peintres japonais, de la libre danseuse Isadora Duncan et de la petite fille de l’album de Suzi Lee nous prendrons le large !

« Je croyais que sous l'eau tout était calme et beau. Que l'on pouvait cueillir le corail en bouquets, jouer à cache-cache dans les anémones, faire la ronde avec les étoiles de mer... et trouver des trésors. » V. Massenot.

 

« les Robinsons » théâtre d’objets 6-10 ans de 14h à 15h30 du lundi 10 au jeudi 13 juillet

60 euros les 4 après-midi

Animé par les comédiennes Juliette Baron et Daniela Marzolo Malagarrigua

Un avion crashé. Des enfants, seuls, sur une île déserte. Une vie nouvelle se met en place et dans la forêt toute proche, des présences inquiétantes et sonores. Voici les ingrédients principaux de ce conte qui sera in fine ficelé par les participants. Imagination, engagement corporel et collectif, trouvailles en tous genres … Redécouvrir les objets qui nous entourent, les mettre en mouvement, respirer, bruiter, faire parler l’objet et provoquer des collisions loufoques … L’imagination au pouvoir …

 

 

 

 

 

« Etat d’urgence : Dans la langue de Koltès» stage théâtre adultes à partir de 16 ans

du lundi 10 au jeudi 13 juillet de 20h à 22h

80 euros les 4 soirées

Animé par la comédienne Juliette Baron

Dans la langue de Koltès, ce qu’on entend d’abord, c’est son rythme. Et ce qui va être travaillé ici, c’est ce que demande à l’acteur ce rythme. Une grande sincérité, une immédiateté, une audace, une instabilité qu’il appelle, qu’il impose. « Jouer comme une formidable envie de pisser et quitter la scène au plus vite » disait Koltès. Et puis comment dans ce sentiment d’urgence très fort, on joue ensemble. Comment on ne joue pas pareil l’un l’autre, comme on deale avec l’autre et avec chacun son altérité, ses enjeux. C’est ce que nous verrons, découvrirons, testerons, éprouverons ensemble lors de ce stage. En tous cas, on y va, ça brûle !

Pour venir au stage, on peut être grand débutant, habitué ou confirmé, connaître Koltès ou non, en tous cas, il sera demandé d’avoir appris 15 lignes de texte au préalable (conseil et aiguillage possible avant).