Chant prénatal le lundi à 17h

P10807061h les lundis de 17h  à 18h, pour 9 personnes maximum (femmes enceintes et accompagnants inclus) : A partir du 2ème mois de grossesse et jusqu'au trois mois après la naissance.

Possibilité de séances individuelles, nous consulter.

Des retours de parents : http://www.milac.fr/2016/03/29/chant-prenatal/

Le chant prénatal se doit d'être encadré par des professionnels et vous pouvez retrouver tous les articles et informations sur le site de l'association française de chant prénatal qui a formé notre animatrice Gaëlle Wallez.

La première vocation du chant prénatal est de favoriser le bien-être des femmes enceintes dans les instants précieux de la maternité. Ce bien-être peut également profiter aux accompagnants de la future maman s’ils le souhaitent.

Grâce à divers sons, jeux vocaux et exercices corporels, les participants peuvent affiner la perception de leur schéma corporel. Le chant invite à la mobilité du corps (bassin, colonne vertébrale), à la souplesse de la respiration ainsi qu’à la mobilisation de certains muscles (dans le relâchement ou l’action).

Certains exercices se pratiquent en autonomie et d’autres à deux. Chaque exercice se pratique dans l’écoute fine de son corps, sans forcer, apportant ainsi détente ou dynamisme selon l’objectif désiré.

Le foetus, baigné dans le liquide amniotique, est enveloppé de multiples sons, dont la voix de sa mère. Il est capable de percevoir les sons par le « toucher », par la peau, puis, son oreille interne en place dès le 5ème mois pourra commencer à être stimulée. Il n’« entendra » finalement les sons que dans le dernier mois de gestation. Cependant, les mots, les sons qui auront été chantés pendant toute la grossesse entreront dans la mémoire profonde du corps du bébé comme une empreinte de sa prim’ identité.

Mais plus que l’audition, c’est le fait de nouer une relation avec le bébé qui nous paraît le plus important. Lui adresser une chanson, c’est entamer un dialogue fait de sons, de sens et d’intenses émotions.

Les chansons permettent de rythmer les mois d’attente, pour dire son bonheur, sa crainte ou encore sa fatigue, son amour…

Le travail du chant prénatal permet la localisation, la mobilisation et la détente des muscles qui entrent en jeu lors de l’accouchement ; muscles de la ceinture abdominale, muscles du diaphragme, périnée…

Les sons aident à accompagner les contractions et à traverser la douleur. Un son grave et équilibré permet à la femme d’exprimer ses sensations tout en massant le corps par les vibrations, en facilitant le relâchement musculaire et le « laisser-respirer ».

La future maman chante son corps !

Le père, s’il a travaillé conjointement avec sa compagne pendant la grossesse, joue un rôle important en la soutenant dans l’émission des sons graves.

90 euros pour 7 séances ou 15 euros la séance.

Retrouvez tous les articles et informations sur le site de l'association française de chant prénatal qui a formé notre animatrice Gaëlle Wallez.

http://www.chantprenatal.com/251918_10151061665574136_1158842870_n