CA : Et la MILAC se réveilla !

Nouvelles du CA : Et la MILAC se réveilla

Chères et chers membres de la MILAC,

Il est difficile de trouver les mots pour qualifier notre ressenti collectif lors de la soirée de rentrée d'hier soir. La période Covid a fortement impacté la vie associative dans son ensemble et la MILAC n'a pas échappé au phénomène. Notre association de loi 1901 fut éloignée de son sens premier : rassembler. En effet, l'objet de notre association ne se limite pas à dispenser isolément des cours de chant, d'instruments et de théâtre.

Quel plaisir de nous rencontrer — membres inscrits, professeurs, bénévoles, volontaire en service civique, administrateurs — autour d'un verre et du cake de Jean-Paul pour échanger autour du projet associatif de la MILAC ! Le plaisir s'est prolongé avec un mémorable boeuf musical autour de la contrebasse de Pierre-Luc, de la guitare de Clément rejoints par les professeurs de la MILAC et quelques enfants encore présents. Nous tenons encore une fois à tous les remercier et à tous vous remercier pour avoir, ensemble, créé ce moment.

Outre l'échange et le partage au présent, de cette soirée sont nés plusieurs projets pour l'année en cours. Tout d'abord, nous souhaitons continuer à organiser de telles rencontres, le deuxième jeudi de chaque mois à 19:00. La prochaine se déroulera donc le 10 novembre (et en plus ce sera férié le lendemain !). Le thème sera le même qu'en ce mois d'octobre et l'objectif sera de continuer à nous rencontrer, à nous connaitre, à échanger sur notre projet d'association et partager un moment musical. Lucien a déjà prévu d'organiser un concert d'improvisation pour le mois de décembre. Tout cela est complément ouvert et, si vous avez des idées ou l'envie d'animer l'une de ces soirées (ou un autre moment), n'hésitez pas à vous rapprocher de l'un ou l'une d'entre nous.

L'association est l'outil de chacun et chacune. Le conseil d'administration saisit cette opportunité pour mettre en lumière l'article 2 de nos statuts qui en défini les buts. Même si cela nous engage, ces simples « mots sur un bout de papier » peuvent prendre vie. Nous en avons l'exemple chaque jour à la MILAC et la soirée d'hier en fût la parfaite illustration.

  • Article 2 : Buts

- Cette association se veut attentive au développement de l'être humain par l'éducation artistique et culturelle. Elle intègre donc la nécessité d'une pratique artistique dès le plus jeune âge et le maintien de celle-ci tout au long de la vie. Par ailleurs, l'art est ici considéré comme un fil conducteur permettant de rassembler hommes, femmes, enfants, sans distinction aucune, en direction du « mieux vivre ensemble ».

- Elle a pour objet de contribuer à la construction de l'être, à tout âge de la vie, par diverses pratiques artistiques et culturelles, notamment les arts vivants. Un intérêt tout particulier est porté sur les activités intergénérationnelles permettant de rassembler grands-parents, parents, enfants.

- Elle se donne pour mission de contribuer au dépassement des clivages (verticaux et horizontaux) et de contribuer ainsi à restaurer les liens sociaux, au sein de la famille et au sein de la communauté en excluant toute distinction d'âge, d'origine, de sexe ou de confession.

- Cette volonté se traduit par la proposition d'activités centrées autour de la musique, du théâtre et de la danse dans un environnement rendu propice à l'échange, la découverte, au jeu et à la création. La cohérence et l'harmonie sont systématiquement recherchées en particulier pour l'aménagement des temps de vie périscolaire des enfants.

- De fait, l'association participe au développement personnel et intergénérationnel dans le souci permanent du « mieux vivre ensemble ». Elle pourra collaborer avec tout groupement, organisme ou personne travaillant dans un but similaire. Ceci exclu néanmoins toute action à caractère politique, confessionnel ou lucratif.

Amicalement,

Le conseil d'administration